La triste fin d'une sale bête

Publié le par Val

J'ai trouvé une tique déjà bien gonflée entre les doigts de Plune. Elle était bien installée celle là, et c'est peut-être le seul endroit où les traitements préventifs ne font pas effet... je cherchais des épillets (je ne l'avais plus fait depuis un moment car Plune n'avait droit qu'à dix minutes de ballade en laisse sur la route) ben j'ai été servie.
Donc après arrachage de la bestiole parasite, celle-ci a eu droit à une séance photo digne d'une star du chaubise, et puis après j'y ai mis le feu, elle a éclaté comme toute bonne tique digne de ce nom, et les deux cabots ont eu peur.

Publié dans entre autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article